Blaise Pascal les Pensées 1670 oeuvre posthume





Blaise Pascal les Pensées 1670 oeuvre posthume

philosophe, moraliste, théologien, mathématicien, physicien... français.

Blaise Pascal
(19 juin 1623 Clermont - Auvergne - 19 août 1662, Paris)

Mathématicien de premier ordre, il a crée deux nouveaux champs de recherche majeurs :
- un traité de géométrie projective à seize ans
- avec Pierre de Fermat : la théorie des probabilités, qui influencera fortement les théories économiques modernes et les sciences sociales.

À dix-huit ans Pascal a construit la Pascaline, machine à calculer capable d’effectuer des additions et des soustractions afin d’aider son père dans son travail.

Après une expérience mystique à la fin de 1654, il délaisse les mathématiques et la physique et se consacre à la réflexion philosophique et religieuse.
Il écrit alors les Provinciales et les Pensées
Deux influences raisons : le jansénisme et la maladie.

À la fin de 1654, il a un accident sur le pont de Neuilly où les chevaux plongent par-dessus le parapet et la voiture est près de les suivre. Heureusement, l’attelage se rompt et la voiture reste en équilibre sur le bord du pont. Pascal et ses amis sortent, mais le philosophe hypersensible, terrifié par la proximité de la mort, s’évanouit et reste inconscient. Revenant à lui quinze jours plus tard, le 23 novembre 1654, entre dix heures et demi et minuit et demie, Pascal a une intense vision religieuse qu’il écrit immédiatement pour lui-même en une note brève, appelé le Mémorial en littérature, commençant par : « Feu. Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob, pas des philosophes ni des savants... » et qu’il conclut par une citation du Psaume 119,16 : « Je n’oublierai pas ces mots. Amen. »
Il manquait de police d' assurance !

Essai pour les coniques (1642)
Expériences nouvelles touchant le vide (1647)
Récit de la grande expérience de l’équilibre des liqueurs (1648)
Traité du triangle arithmétique (1654)
La Règle des partis (1654)
Les Provinciales (Correspondances 1656-1657)
Élément de géométrie (1657)
De l’Esprit géométrique et de l’Art de persuader (1657)
Histoire de la roulette (1658)
L’Art de persuader (1660)
Pensées (1670, posthume)


Le contact du site



Fête du webmaster

Vivre dans le Lot est compliqué quand on souhaite travailler avec internet...

Une de mes chansons, interprétée par Guy Sagnier En secret

Merci de vous abonner gratuitement à cette chaîne youtube...